Afficher la navigation

Mohamed Zinelabidine

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 29/03/2012

Mohamed Zinelabidine

Un exemple de l’heureux mariage de l’art et du savoir.

Mohamed Zinelabidine est Professeur à l’Université de Tunis, Directeur de recherches à l’Université Panthéon Sorbonne et Directeur du laboratoire de recherches en culture, nouvelles technologies et développement à l’université de Tunis. Il est titulaire d’un Doctorat en esthétique et géographie politique, d’un Doctorat en sociologie politique de l’Université René Descartes — Paris et d’un Doctorat en histoire et sciences musicales de Paris IV (esthétique du Moyen-Age). Il a été à la tête de plusieurs institutions universitaires notamment dans le domaine de la musique. Il a été honoré de plusieurs distinctions nationales et internationales et nommé à la tête de l’Unité de gestion par objectif, à la cité de la Culture, un méga- projet créé en septembre 2008. Il e a démissionné en 2011 pour « absence d’intérêt total du ministre de la Culture quant au travail qui a été entrepris par des dizaines de groupes de travail pour l’exploitation de la cité de la culture pendant presque trois ans ».

Mais Mohamed Zinelabidine s’est fait connaître comme un virtuose du luth, au moment où, parallèlement aux travaux d’Anouar Brahem et de l’Irakien Nassir Chemma, ils faisaient à eux trois le bonheur des amoureux de cet instrument profondément ancré dans le patrimoine musical et culturel arabe. On lui doit aussi les superbes spectacles de "Musiciens du monde". Devenu responsable, il a arrêté de jouer en public mais n’en continue pas moins de composer : on lui doit des CD tout en musique de grande qualité. Il travaille actuellement à un grand opéra sur l’amour.

Mansour M’henni

 

 

Mansour M'henni
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net