Afficher la navigation

Gala de soutien pour les femmes : A quoi sert la révolution si je ne peux pas danser ?

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 17/06/2012

 

Le 18 juin 2012 à 20h, au THÉÂTRE ÉDOUARD de PARIS, sera présenté, au profit des associations de femmes en lutte dans les pays en révolution, un gala de soutien du Fonds pour les Femmes en Méditerranée intitulé : «A quoi sert la révolution si je ne peux pas danser ?»

Avec le soutien de Zana et Bernard Murat et la participation à titre gracieux de : Isabelle Druet mezzo soprano, Souad Massi et Eric Fernandez arabo-andalou et flamenco, Constance humoriste, extrait de son spectacle «Les mères de famille se cachent pour mourir», Lamia Safieddine danseuse et chorégraphe, extrait de son spectacle de danse arabe contemporaine «Lilithe», Chloé Lacan chanson française, Nuria Rovira-Salat et le Funzi Mozaique, ensemble chants et danses tziganes, Cahina Bari conteuse, extrait de son spectacle «Fatima bien au-delà de l'horizon»





La Soirée sera présentée par Souad Belhaddad journaliste

En partenariat avec le réseau «Cartooning for peace», des dessins et caricatures sur la condition des femmes dans le bassin méditerranéen seront présentés.

Sous le parrainage et le marrainage de Laure Adler - journaliste et productrice à France Culture, Elsa Boublil - journaliste à France Inter, Virginie Brac - écrivaine et scénariste, Alya Cherif Chamari - avocate, directrice du collectif 95 Maghreb égalité, Souad Massi – chanteuse et auteure compositrice, Véronique Nahoum Grappe anthropologue, Sabrina Ouazani - comédienne, Plantu - dessinateur, Reine Sammut - chef cuisinière, Fabienne Servan-Schreiber - productrice de cinéma, Wassyla Tamzali - avocate, écrivaine, Samar Yazbek - journaliste et écrivaine.

MM
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net