Afficher la navigation

Le Mezoued Politique: " echa3b allah le iffakir bih "

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 03/07/2012

Le monopole musical de la résistance politique était jusque là réservé au Rap. Voilà que le Mezoued, la musique des cœurs brisés, mettant en avant l’amour et faisant souvent fi de l’amour propre, met la main à la pate et se lance dans la critique et la dénonciation politique.

Un Mzewdi, jusque là inconnu, a fait le buzz grâce à une chanson ( الشعب ... الله لا يفكر بيه ) qui a fait le tour des réseaux sociaux, dénonçant ce que les Tunisiens persistent à appeler «  la Révolution ». Il y accuse ironiquement plusieurs figures emblématiques de la politique tunisienne. D’Ennahdha, à Kamel Letaief, en passant par Kamel Morjane et Foued Mbazaa, tous y passent, à la queueleuleu.

Pour l’occasion nous nous devons de partager ce délice musical qui suscitera humour et réflexions dans la tête de l’auditeur. 



H.Hnana
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net