Afficher la navigation

Tunisie – Médias : Les "Guignols" d’Ettounsiya TV l’emportent juridiquement sur ceux de Nessma TV - Un duel Fehri-Karoui qui perdure

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 24/08/2012

Un vrai coup dur pour la chaine Nessma TV qui vient de perdre son procès des ‘’Guignols’’ face à sa concurrente Ettounsiya TV, ce vendredi 24 août 2012, quand le tribunal de première instance de Tunis a tranché dans l’affaire des guignols, donnant raison à Cactus Productions et sa chaine TV.


Avec ce jugement en sa faveur, Sami Fehri peut donc reprendre ‘’haut les mains’’ son émission. Toutefois, les deux chaines continueront surement de mettre chacune le doigt dans l’œil de l’autre, vu la tension haineuse qui s’est traduite entre les deux médias depuis un bon bout de temps.


Par ailleurs, Ilhem Torjdman, administratrice judiciaire de la société Cactus Prod, a souligné ce vendredi 24 août qu'il n'est pas question d'un arrêt de la diffusion des Guignols sur la chaine Ettounissiya TV, contrairement à ce qui circule sur les réseaux sociaux, selon ses propos.

 

Elle a par ailleurs confirmé que le tribunal de première instance de Tunis a décidé de donner raison à Cactus Prod dans l'affaire qui l'oppose à la chaine Nessma TV et à la société de production audiovisuelle Zig Zag, au sujet des Guignols.


Lire  ci-après l’article publié par ‘’Le Monde’’ sur cette affaire :


Les "Guignols" tunisiens de retour sur une chaîne tunisienne


Le 23 août, le ministre de la santé tunisien, Abdelatif Mekki, accusait des émissions de télévision de "dépass[er] les bornes". Le lendemain, une dépêche de l'AFP affirme qu'une émission satirique, inspirée des "Guignols de l'info" de Canal+, diffusée sur la chaîne tunisienne Ettounsiya TV, était interdite. Cela aurait pu faire croire à une intervention du pouvoir afin de censurer un programme gênant.


Les choses sont en réalité beaucoup plus compliquées. Il s'agit d'un contentieux commercial entre deux chaînes de télévision tunisienne : Nessma TV etEttounsiya TV, qui se battent pour obtenir l'exclusivité sur une émission satirique avec des marionnettes. Nessma TV a lancé son émission satirique, "les Guignols du Maghreb" le premier jour du ramadan, et assure qu'elle a l'exclusivité. L'émission satirique d'Ettounsiya TV est plus ancienne et considère aussi avoir le droit d'utiliser ses marionnettes, ce que lui interdit Nessma TV par une mise en demeure.


Entre les deux chaînes tunisiennes, une société de production française, Zig Zag Productions. Fabricant de marionnettes, Zig Zag a vendu ses produits à Cactus Productions, la société qui produit l'émission de Ettounsiya TV, jusqu'à la chute de Ben Ali. Début mai, elle a signé un contrat d'exclusivité avec Nessma TV après que "Cactus productions a cessé de payer et que son contrat était donc rompu pour non-paiement", affirme le directeur artistique de Zig Zag, Michel Ploix, joint par le Monde.fr.


Cactus productions ne le voit pas de cette façon. La société intente un procès à Zig Zag pour avoir vendu deux fois la même marchandise, et à Nessma TV pour complicité. Michel Ploix affirme qu'il n'a pas été mis au courant de ce procès et qu'il n'y a pas été convié. Le tribunal de première instance de Tunis a tranché dans cette affaire, le 24 août, et a donné raison à Ettounsiya TV (et Cactus Productions). Son émission pourra donc reprendre. Cette affaire n'enterre en revanche pas la hache de guerre entre les deux chaînes tunisiennes. Quant à Michel Ploix, à l'avenir, il vendra des marionnettes à ceux qui le paieront pour cela :"Moi, je fais du commerce", assure-t-il.

 

Entre temps nous avons reçu ce communiqué de la chaine Nessma:


 

 

 

Suite à la publication par des médias  le 23 Août courant de l'information relative au jugement rendu par le tribunal de première instance de Tunis en faveur de la société "Cactus Prod" contre la Société "Zig Zag Prod" et "Nessma Broadcast", Maître Leïla Ben Debba , avocate chargée du dossier, se voit dans l'obligation d'apporter les précisions suivantes :

 

  • L'affaire en référé sur laquelle, il a été tranché  était celle enregistrée sous le N° 14480 et déclenchée par la Société "Zig Zag Productions " et "Nessma Broadcast" contre la Société "Cactus Prod", le juge a refusé la demande pour des raisons que nous ignorons jusqu'à présent.
  • La justice n'a pas, contrairement à ce que ont rapporté des médias, tranché en faveur de ""Cactus Prod" dans la plainte déposée par son mandataire, madame Elhem Torjam contre la Société "Zig Zag Productions" et "Nessma Broadcast". La plainte est encore à l'instruction et donc aucune suite n'a encore été donnée dans cette affaire pour laquelle les représentants judiciaires de "Zig Zag" et "Nessma" n'ont pas encore été entendus.


A.CHENNOUFI
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net