Afficher la navigation

Tunisie - Musique: Pop In Djerba l`Interview de Nawel Ben Kraiem et Amel Mathlouthi

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 31/08/2012

 

Apres chaque spectacle, les journalistes ici ont eu le droit à une rencontre avec les chanteurs dans un coin aménagé spécialement pour le repos des artistes et pour qu`ils accordent des interviews.
 
Des tentes traditionnelles, des bougies et un décor qui nous rappel l`oasis tunisien. Un bar et des serveurs à la disposition des VIP présents dans ce coin très charmant.  
 
J`ai profité de ce cadre pour rencontrer la chanteuse franco-tunisienne qui a toujours la pêche, la charmante Nawel Ben Kraiem et nous avons papoter pour une bonne heure, je vous transmet ici ce qui peut vous concerner et je garde le reste pour moi...
 
Nawel Ben Kraiem comment vous vous présentez au public tunisien?

"Nawel Ben Kraiem, jeune chanteuse franco-tunisienne d' un père Tunisien et mère Française, j'ai débarquée en France à l`age de 16 ans après avoir grandi au Den Den prés de Tunis. "
 
Comment avez vous fait vos premiers pas dans ce monde musical?
 
"En autodidacte j`ai commencé ma carrière de chanteuse co-compositeur interprète à l`age de 19ans à Paris. Mon premier album était avec le groupe Cirrus en 2008."
 
Qu`est ce qui peut distinguer Nawel Ben Kraiem des autres chanteuses tunisiennes à l`exemple de Amel et Badiaa? 

"J`apprécie ces chanteuses, surtout Badiaa avec laquelle j`ai travaillée sur la chanson de Enti Sout, mais déjà le fait que je suis un mélange entre Tunisienne et Française et mon background musical mixte me distingue des autres."
 
Comment vous choisissez les thèmes de vos chansons?
  
" Moi je chante sur tout ce qui me touche, je chante sur des sujets sociaux et intimes. Par exemple les premiers mois de la révolution j' ai fait de bénévolat avec une association française pour venir en aide aux tunisiens qui se sont évadés vers la Lampedusa, ça m'a touchée et choquée et j'ai chantée pour ça." 
 
Comment avez vous trouvée ce festival et apres le Pop In Djerba, qu'est ce que vous comptez faire?
 
"Excellente initiative qui doit être soutenue par tous les facteurs influents: Media, Autorités compétentes et office de tourisme, car c`est hyper bénéfique pour l`image de la Tunisie. Pour le post festival, rien de prévu comme concerts, là je continue à bosser sur mon album qui contiendra 15 titres avec des chansons en tunisien et en anglais avec un style Pop Electro World.
 
Merci pour l`interview et à bientôt, peut-être au studio de Tunivisions :)  "
 
Interview Amel Mathlouthi

Dans le même coin qui m`a vraiment charmé, j`ai rencontré Amel Mathlouthi juste après son spectacle.
Malgré qu'elle était essouflée après sa grande performance sur la scène elle a répondu aux questions avec le sourire.
 
 Amel Mathlouthi, si vous nous parlez de cette évolution du chant en solo vers le spectacle complet en troupe. 

" C`était juste faute de moyen que j`ai pas toujours eu ma propre troupe musicale, car personnellement je crois dans les percussions ( Tom basse, Tbal etc...), l`electro bite et la machine pour faire le mélange entre occidental et tunisien." Depuis 2010 j`ai re constitué mon groupe et j`ai travaillé sur un spectacle artistique complet qui regroupe le chant et le show."
 
Comment avez vous trouvée le Pop In Djerba ?

Avant tout je suis contente d'avoir rencontrée le public Djerbien qui était chaud et accueillant et bien-sur je ne peux que supporter de telles initiatives qui ne font qu'avancer avec notre art et notre culture et donner une excellente image de la Tunisie à l`extérieur.
 
Qu`est ce que vous comptez faire après ce passage par le Pop In Djerba?

"Je suis invitée au Vietnam pour quelques spectacles et surtout le plus important ca sera mon passage dans 3 show TV de plus que d`une heure qui va forcement travailler l`image de mon pays et faire connaitre la Tunisie encore plus en Asie."
 
"Je passe par l`Indonésie juste après aussi, ça sera une conquête asiatique,"  
 
"Si non je travaille encore sur mon album de Kelmti 7orra qui verra le jour le 28 Janvier 2013 et qui je tiens à faire sa première en Tunisie, malgré que je vais jouer au fameux La Cigal- Paris mais je tiens toujours à passer par la Tunisie avant, j`y travaille avec mon équipe et mon sponsor afin de réaliser ça.  L`album contiendra 12 titres dont deux digitales."

W.Bechaouch
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net