Afficher la navigation

Tunisie - Musique: Pop In Djerba: Quand les organisateurs donnent leurs avis

Envoyer cette page
Votre nom
Votre e-mail
E-mail destinataire
Message
Publié le 02/09/2012

Durant le festival nous avons rencontré dans les coulisses plusieurs acteurs principaux de ce grand évènement de la musique.
 
 
 
Kamel Salih le fondateur de Pop In Djerba:

Un français d`origine tunisienne qui a eu l`idée et s`est chargé par le booking des artistes, nous avons eu avec lui un léger entretien juste avant la première soirée en backstage:
 
" C`est mon apport à mon pays d`origine, chacun de sa part doit participer dans l`essor de son pays, moi, de ma part, c`est mon domaine d`expertise, j`espère que je peux donner un nouveau souffle à ce domaine, qu`on inspire les concernés et que Pop In Djerba sera la locomotive d`une panoplie d`évènements qui donneront une belle image d`une Tunisie touristique."
 
Il n y a pas encore beaucoup de public là et le spectacle va bientôt commencer (1 ere soiree)
 
"C`est un bébé festival on doit prendre soin de lui l`assister en offrant tous les facteurs de succès et attendre qu`il grandit, nous ne pouvons pas tout a voir des la première version; L`organisation et sans faute, la sécurité est en place et irréprochable c`est très important a mon avis pour ancrer un festival d`une telle envergure. Le public va venir et d`une soirée à une autre ça va s`améliorer en attendant les prochaines éditions."
 
Hssine Boujbal, le parrain de Pop In Djerba

Il était toujours la, souriant comme si il organisait un anniversaire familial, toujours zen peu importe les imprévus et les problèmes,  confiant,  nous avons eu avec lui une sympathique discussion après l`interview de Amel Mathlouthi, toujours dans le même coin charmant des VIP.
 
" Nous avons mis tout notre savoir dans le domaine touristique à disposition de ce festival, c`est un défi de plus que nous avons voulu surfer sur ses vagues, ce n`était pas facile à vrai dire, mais il faut un début à tout et nous avons voulu être les premiers."
 
" Pour moi, c`est un succès claire et net, car le seul obstacle que nous avons rencontré au début surtout avec les sponsors et les artistes c`était à propos de la sécurité; Voila qu`aujourd`hui on est à la troisième soirée et tout le monde témoins du haut niveau sécuritaire du festival et de l`organisation professionnelle de tout ce qui touche du prés ou de loin l`évènement." 
 
" Pour le public, déjà d`une soirée à une autre nous sommes entrain de marquer une hausse dans le nombre des spectateurs, ceci dit, nous avons pris en considération nos lacunes sur ce volet et nous allons se rattraper lors des prochaines éditions.
 
"C`est un investissement à moyen et long terme, le tunisien n`a pas cette habitude de soirées, nous allons l`ancrer et avec le temps et l`expérience Pop In Djerba va devenir un détour incontournable des artistes internationaux."      
 
Anis Ben Ismail représentant de MKG Concept nous a parlé de cette expérience:
 
"Nous nous sommes lancé dans cette expérience malgré sa délicatesse et nous l`avons pris comme un défi,il fallait un début pour un tel concept en Tunisie. Nous avons un bureau ici à Djerba et nous voulons agir sur notre environnement, pour nous c`était une opportunité à saisir."
 
 "Les concepts originaux de communication c`est notre point fort." 

Wajdi.B
Note : 0 /10 - 0 avis
RÉAGIR À CET ARTICLE
Chargement de la page
Tuniculture.net